Partagez | 
 

 Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 01/09/2014
Localisation : Dans l'ombre, derrière toi ♥

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Galaco • Vocaloid
En couple ou célib ? : *soupire, coulant un regard amoureux/triste vers Ad'*
Voleuse & fille de feu
MessageSujet: Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...   Lun 1 Sep - 22:09



Mainerson Rita

« May the odds be ever in your favor», qu'ils disent.



Who I am


Âge: 24 ans

Origine: ~

Race: Vampire...

Rang: Voleuse/Assassin, et mage de feu officieusement

Fonction: Il lui arrive de prendre des petits jobs saisonniers -serveuse, surtout-, quand sa part des larcins ne lui suffit pas. Ou pour tuer le temps, au choix.

Familier: Teto




Look at me


  Rita est assez grande, si on considère la taille moyenne d'une femme. Elle dépasse un peu le mètre 70, pour être exact. Fine, élancée, avec des courbes discrètes, mais tout de même présentes. Avant même d'aspirer à devenir voleuse, elle s'appliquait à rester en forme : aussi, si elle doit sa force à son statut de vampire, elle ne doit qu'à sa propre volonté -et à pas mal d'exercice- sa souplesse et son agilité.

  Hormis cela, elle a une apparence que l'on pourrait qualifier ''d'étrange''. Trop humaine, pas assez. Pas suffisamment vampire, bien assez. Elle est coincée entre les deux, un pied dans chaque race. Bien qu'ayant, à ses yeux, considérablement pâlie, sa peau a conservé un hâle permanent en lieu et place de son teint originellement mat, et était peut-être légèrement plus tiède que la moyenne. Pas qu'elle se soit amusée à se coller peau nue à d'autres vampires, hein, mais elle suppose qu'elle aurait pu avoir une température plus basse. Ses canines se sont allongées, pouvant désormais percer la peau d'un pauvre innocent -ou pas- jusqu'aux veines. Un visage fin, comme le reste de son corps, où brille deux yeux aux iris noisette. Presque ambrés. Et comme brûlant de l'intérieur. Des oreilles percées, arborant souvent des boucles et/ou des bagues d'oreilles, parfois assorties à un collier ou à divers bracelets et bagues. Pas toujours. Le plus reconnaissable chez Rita reste sa chevelure. Longue, les pointes retombent en bas de son dos, au creux des reins. Elle avait laissé s'exprimer un peu de fantaisie sur le blond foncé, le teignant sur toute la moitié gauche du crâne en brun, et s'y est tenue depuis. Trois mèches de couleur dans la frange, rose fuchsia puis bleue puis jaune respectivement de droite à gauche. Et, le hasard ayant bien fait les choses sur au moins un point, elle avait pris la liberté de se faire tatouer les deux bras , chacun marqué d'arabesques rappelant des motifs tribaux identiques. Mais, chose curieuse, plutôt que de choisir des motifs noirs, elle avait préféré une couleur rouge sombre. Rouge sang. Le dos avait donc tout naturellement suivi lorsqu'elle s'était jointe à la rébellion : aussi, si vous veniez à la surprendre dos nu, vous pourriez détailler deux ailes pourpres sur ses omoplates, et des figures symétriques par rapport à sa colonne vertébrale recouvrant la quasi-totalité du dos jusqu'au bassin.

  Au niveau vestimentaire, il n'y a rien de particulier à dire. Sa tenue est à dominante noire, mais plus pour des questions d'ordre pratique que par affection quasi-fétichiste de cette couleur comme chez d'autres vampires, sous sa grande cape noire. Mais parfois, elle choisit des tenues plus colorées, les rares fois où elle est sous couverture, ou tout simplement quand elle veut se refondre dans la masse parmi les humains, par nostalgie. Elle affectionne alors surtout le blanc, l'argent et le violet, même si elle ne rechigne à porter aucune couleur. Ah, et elle a toujours des talons, même très bas : aucune de ses paires de chaussures n'a de semelle plate.


Wake me up inside

 
  Discrète. C'est ce qu'elle est au premier abord : une ombre parmi les ombres, une voleuse qui opère en silence. Mais parfois, on l'apercevait au cours d'un larcin, parfois elle devait fuir dans la précipitation, et lorsqu'on la croise, volontairement ou non, on ne l'oublie pas facilement. Elle a une certaine présence, due en partie à son apparence … singulière, c'est vrai, mais aussi à l'assurance qu'elle affiche constamment. Dans le fond, elle a ses moments de doutes, ses peurs, ses propres démons, mais elle est trop réservée sur ces points là pour en parler à qui que ce soit.

  Pourtant, il n'est pas difficile d'ouvrir le dialogue avec Rita : elle entre assez facilement dans une conversation, ayant conservé sa nature enjouée et très dynamique en dépit des coups du sort. Mais elle sait aussi arrêter de fanfaronner quand la situation est plus sérieuse, pour faire preuve d'attention et d'une volonté de fer. Le métier de voleuse lui a également appris à être audacieuse, capable de voir des options moins évidentes et proposer des idées parfois assez casse-cous, mais presque toujours du domaine du possible.

 Elle demeure cependant loin d'être parfaite : au contraire, elle est bourrée de défauts ordinaires, un brin amusant -surtout par rapport à ses mimiques très expressives- et … humains, en fait. Têtue, fière comme un paon, prompte à s'énerver et à la violence, rancunière, un poil sadique, acharnée et perfectionniste, ses sautes d'humeurs peuvent la rendre facilement invivable et ingérable pour les personnes présentes. Mais jusqu'à maintenant, elle est toujours restée fidèle à ses amis, même si l'envie de distribuer des claques s'avère parfois réciproque, et elle est capable de renoncer à une opinion ou à une idée, quand vous aurez réussi à lui enfoncer dans le crâne à coups de marteau que peut-être vous n'avez pas aussi tort qu'elle le pensait à l'origine. Oui, personne n'aime se faire remballer, et elle le montrera clairement en boudant comme une gamine plus ou moins longtemps. Ah, et elle a une notion de la morale et la justice assez floue pour d'autres, mais limpides à ses yeux. Comme quoi, il faut pas forcément chercher à comprendre sa logique, parfois …




Once upon a time

  Rita n'aimait pas raconter sa vie. Du moins, pas sa vie d'avant. Elle n'aimait pas ressasser le passé, elle avait mis suffisamment de temps à tourner la page, se résigner et aller de l'avant. Et puis, ces souvenirs n'appartiennent qu'à elle, personne n'a besoin de savoir. A quoi bon, pour qu'on la prenne en pitié ? Buh.

  Certains disent que les vampires perdent parfois une partie plus ou moins importante de leur mémoire passée. Eh bien, Rita aurait donné cher pour être de ceux là, à défaut de mieux. Elle pense. Ou non ?

  Dans l'une des ruines qu'elle squatte régulièrement, dissimulé parmi d'autres affaires de moindre importance, elle conserve un carnet. La plupart des pages sont couvertes de croquis pris sur le vif, plus ou moins élaborés, mais vers la fin, on trouve du texte manuscrit. Des lettres tracées d'une écriture fine, assez précise, mais une précision hâtive, comme si la rédaction avait été précipitée.

     Mars XXXX, le 14
  Aujourd'hui, Maman a disparu. Envolée. Évaporée comme les nuages qui ont amené la tempête de neige.Elle était étrange, d'ailleurs, on était presque arrivées à la forêt des elfes, et ce genre de caprice de la météo n'arrive que beaucoup plus au nord du pays … J'espère qu'elle va bien, mais si c'était le cas, elle ne m'aurait pas laissée toute seule ...
  J'ai peur qu'il ne reste donc plus que moi dans la famille Mainerson. Je m'appelle Rita, j'ai 15 ans passé. J'ai hérité de la magie flamboyante de mon père, né parmi les itinérants des plaines de sables de Death Valley. Mais il est mort quand j'étais toute petite, alors ce que je sais, je le tiens de Maman. Même que ce qu'on me disait à l'époque pour me faire peur était faux, et qu'il n'était pas mort en passant la frontière de Jotunheimr parce qu'il y avait une trop grosse différence de climats. Bobards. C'est juste qu'il était gravement malade déjà bien avant, avant même de rencontrer Maman.
  Toujours est-il que, du coup, on ne m'a jamais vraiment appris comment ne pas envoyer une sphère de feu dans une direction aléatoire. Ni à ne pas faire flamber le sol autour de moi, ni mon corps. Ni à ne pas faire s'enflammer -littéralement- une cheminée ou un lustre sous le coup de la colère. Alors j'ai appris à ne pas perdre totalement le contrôle de mes pouvoirs toute seule.


  Malgré tout, l'adolescente s'en était tenue à l'itinéraire qui avait été convenu initialement, même si les bivouacs en pleine forêt étaient stressants pour une jeune fille qui n'était pas habituée à la solitude. Elle parvint au final à Sugar, qui était l'objectif du ''déménagement''. Sa mère avait prévu de s'y installer, le pays étant réputé calme et assez prospère, pour y mener une vie plus tranquille, l'âge commençant doucement à la rattraper. Sauf que, malgré un travail équivalent à celui de jeune fille au pair, les semaines et les mois parurent vite bien long à Rita, qui était dans cet âge où l'on peut avoir la bougeotte, l'envie de plier bagages et de voyager, des rêves plein la tête qu'elle confiait dans son journal avec ses états d'âmes classiques d'adolescente, qui l'aidait aussi à retracer son parcours et faire ses comptes, entre autres. Alors elle finit par partir, et rejoindre le pays frontalier, Pandora. Les choses auraient pu se passer assez normalement, et Rita devenir le cliché de la citadine lambda du pays certainement le plus puissant du continent. Auraient pu.

  Décembre XXXX, le 26

  Sous la date, plusieurs ratures, quelques pages précédentes arrachées furieusement, des lignes rayées avec hargne au stylo, puis finalement, d'une main qui avait du trembler plus ou moins violemment.

  Il n'y a plus de famille Mainerson. La mère est toujours portée disparue, et la fille unique vient de mourir tragiquement, agressée en pleine rue, de nuit. C'est triste, surtout qu'elle allait bientôt fêter ses 17 ans. Et c'est ce sang, ce sang jeune, ce sang censé être porteur de vie, qui a provoqué sa mort.
  Je ne sais que faire de ce carnet. Je pourrais très certainement le faire brûler. Ce serait la chose la plus raisonnable à faire.Je crois ? Je ne sais plus …


  Les dernières lignes étaient tâchées de larmes, les mots n'étaient plus alignés. Une vague trace de sang sur le papier, sang qui était probablement resté sur ses doigts quand elle avait pressé la main contre son cou, là où les deux plaies symétriques commençaient à peine à coaguler sans pour autant cesser de la lancer furieusement, et avait laissé une empreinte. Ce qu'il venait de se passer, quelques heures plus tôt, était un cauchemar. Une erreur. Elle n'aurait jamais du passer par cette allée, ni être poursuivie puis finalement acculée dans une impasse. Et pourtant …
  Ce dont elle était sûre, c'est qu'elle ne voulait plus être associée au nom des Mainerson. Dans sa tête, cet incident était honteux, un sujet qui allait devenir presque tabou avec elle. Elle était perdue, chamboulée, furieuse, désemparée, seule dans une situation qu'elle peinait à comprendre et qu'elle ne savait pas comment gérer. Et elle avait soif, une soif qu'elle craignait de ne pas pouvoir apaiser avec un simple verre d'eau. Ses dents lui faisaient un mal de chien : en passant avec appréhension ses dents dessus, elle pu sentir les canines proéminentes. Un sanglot, étouffé. Puis, la résolution d'aller en chasse, poussée par un désir de vengeance futile, elle le savait, mais nécessaire si elle voulait réussir à taire le sentiment d'injustice qu'elle ressentait. Au moins un peu. Elle n'avait l'intention de tuer que cette fois là, pour ensuite se laisser certainement mourir de faim -mort assez stupide, pour un vampire. Mais elle aurait le temps d'y réfléchir plus en détails plus tard : pour le moment, son esprit était focalisé sur une chose. Sur une créature de la nuit, plus précisément. Il s'était servi d'elle comme repas ; elle allait faire de même. Il avait abandonné un corps à l'agonie, empoisonné, détruit de l'intérieur ; elle ne laissa derrière elle qu'une masse inerte, au bout de longues minutes d'errance, s'essuyant les lèvres d'un revers de manche mécanique.

  Et puis, plutôt que de se cacher pour mourir dans son coin, elle s'était décidée à se battre pour survivre -pas vivre, une existence de vampire n'était pas pour elle une vie, mais au moins continuer d'être-, et avait eu la 'chance' de tomber sur une autre vampire, bien plus âgée qui lui donna quelques conseils pratiques -comme certaines adresses où se procurer du sang : elle n'avait jamais entendu parler de ce système de … Vente ? Troc ? Bref- tout en restant distante. Rita était presque une anomalie ambulante aux yeux de l'ancienne, et l'aînée une vieille taupe aigrie, si la demoiselle devait donner son avis.

  Par la suite, elle avait pris plus ou moins d'elle-même l'initiative de se lancer dans la formation de voleuse. Senan s'avéra un véritable havre pour Rita, un refuge, où elle put y retrouver un semblant d'équilibre intérieur. À défaut de pouvoir changer de condition, autant la rendre supportable. Et si le métier de voleur n'était pas louable, au moins lui permettait-il de rester en vie. Et surtout, il la distrayait : l'ombre des rues et les toits des habitations devinrent son terrain de jeu le plus prisé, surtout de nuit, là où elle frôlait du bout des doigts la liberté. Et puis, de loin, elle pu observer à loisir des mages de feu : si ses propres pouvoirs semblaient s'être atténués, ils persistaient encore. Comme un part de son humanité, peut-être. Aussi, en plus de quelques sorts pouvant s'avérer utiles au cours de ses activités frauduleuses, elle apprit à maîtriser ces flammes rebelles plus convenablement qu'avant en secret. Elle comptait bien se garder de se vanter à qui voudrait l'entendre qu'elle était une mage de feu.

  Jeune adulte mélancolique rêvant en secret de la vie qu'elle s'était imaginée, voleuse habile et prometteuse, vampire fantaisiste et peut-être un brin racoleuse par moments, il n'empêche qu'elle avait des comptes à régler avec Pandora. Elle n'était pas dupe : elle aurait pu choisir d'intégrer n'importe quel rang, à l'époque, tant que cela la tenait éloignée des rues qui revenaient parfois la hanter dans son sommeil. Mais, en choisissant de s'exiler dans les terres désertiques, elle avait au moins eu la chance de rencontrer son âme sœur, le compagnon qui lui était devenu aveuglément fidèle, son familier Teto. Il y avait à nouveau quelqu'un pour casser la solitude : du coup, c'est avec son renard-écureuil que, frôlant la vingtaine, Rita retraversa le désert en sens inverse pour revenir à Pandora, allant cette fois jusqu'à la capitale.

  C'était plus ou moins par hasard qu'elle avait croisé Adam Bloodrush. De loin. Il avait le même air complètement désintéressé qui semblait caractériser les vampires, au grand désespoir de la jeune femme, mais les avis partagés que beaucoup semblaient avoir sur lui l'intriguèrent. Aussi, elle fit sa petite enquête, discrètement, profitant de ces règles propre aux lieux animés à laquelle Loitaceila n'échappaient pas faisant que les secrets restent rarement secret et que la plus petite rumeur se répand comme une traînée de poudre. Ne lui restait qu'à savoir trier ses sources, et le bilan de son investigation se divisa entre ce qu'elle apprit et ce qu'elle supposa : il était curieux et  s'intéressait sincèrement aux choses qui attiraient son attention. Il devait être plus ouvert d'esprit. Il excellait en magie noire, magie que Rita considérait comme fourbe, lâche et traîtresse -il fallait la comprendre, aussi, sa seule confrontation avec ce genre de pouvoirs entre les mains d'un autre vampire ne lui avait pas exactement laissé un bon souvenir … -, et n'échangeait apparemment jamais ou presque avec ses congénères. Soit il était en conflit avec d'autres vampires, soit il ne les appréciaient pas, mais elle doutait qu'il s'agisse d'une crainte envers eux.
En fait, il n'était pas banal, et encore plus secret que les autres buveurs de sang.

  Rita aurait pu laisser sa curiosité de côté sur ce cas, si elle n'avait pas entendu, à peine quelques semaines plus tard, une rumeur morbide. Adam avait franchit la ligne jaune. Et les plus hauts placés voulaient sa tête. La jeune femme prit peur, et en même temps se révolta intérieurement. Si c'était parce qu'il sortait de la 'normalité' qu'on voulait l'exécuter, alors qu'il était de sang pur de ce qu'elle avait appris, alors que pouvait-il en être d'elle ? Et, même sans cela, elle pourrait difficilement essayer de lier connaissance avec un macchabée. Et il était trop intriguant à ses yeux pour qu'elle le regarde disparaître aussi bêtement. Elle ne le laisserait pas se faire avoir, point barre.

  Elle avait appris un petit sort, pendant sa formation de voleuse, efficace lors d'un cambriolage. Un sort qui endormait sa cible. Mais il était éphémère …
La jeune vampire s'entraîna à utiliser ce sort. Le perfectionna. Et finalement atteignit son objectif. Aussi, lorsqu'elle partit à la recherche de l'autre vampire et mit en place son embuscade, son sort plongea le brun dans un long sommeil. Elle n'avait pas fait de réels essais sur cobayes non consentants. Peut-être ne se réveillerait-il jamais. Elle eut un pincement au cœur en songeant à cette possibilité. Mais ce serait peut-être mieux pour lui, au final. Elle n'avait pas envie de savoir si les vampires étaient par nature rancuniers ou non. La seule chose qui compta, ce fut que son embuscade se déroula sans accrocs. Elle ne fit pas vraiment attention à l'endroit où elle le dissimula et se fia, pour le coup, à son instinct.

  La période qui s'en suivit fut à nouveau monotone, rappelant amèrement à la jeune vampire le temps passé à Sugar. Elle cherchait à s'occuper avec de petits jobs, un peu, zonait beaucoup dans la capitale, disparaissait parfois pour un mois ou deux sans prévenir, retournant soit se faire la main à Senan, soit méditer au cœur des plaines gelées. Et, finalement, il y eut le coup d’État. L'assassinat du roi, sur le papier, la laissait de marbre, puisqu'elle ignorait superbement toute forme d'autorité sans non plus tomber dans la provocation, mais c'était sans compter sur le nouveau régime. Les lois se durcirent, devenant un véritable étau étouffant la ville et le pays, et une perte de temps pénible sur une échelle plus personnelle pour Rita. Et puis, les méthodes exactes de renseignement et de châtiments de la reine-sorcière était un véritable secret de Polichinelle écœurant et révoltant. A nouveau, les rumeurs d'une rébellion parvinrent aux oreilles de la voleuse, qui proposa presque sans hésiter son aide à la secte. La rejoignit avec pour seule condition d'avoir carte blanche -qu'elle n'obtint pas, mais réussit à trouver un compromis à peu près satisfaisant- afin de pouvoir rester libre dans ses déplacements et méthodes. Et se concentra, comme ses camarades, sur le seul but de renverser Akachi. Mais peut-être que la reine-sorcière n'était pas la seule personne dont Rita devrait se préoccuper …



Toi, derrière l'écran ♥

Prénom/Pseudo: Nenouille ou Byby ♪

Âge: Bientôt la majorité m'dame/m'sieur !

Personnage sur l'avatar: Galaco •• Vocaloid

Niveau de RP estimé: Depuis deux/trois ans, correct je dirais. -?-

Avis sur le forum/questions/suggestions: L'ayant fortement réclamé, j'aime >w<

Autres passions ?: ~

Le code de validation:


© par Nenouille (Rita)



Dernière édition par Rita Mainerson le Lun 8 Sep - 23:13, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 05/04/2014
Age : 17
Localisation : Quelque part. Des questions ?

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Ça dépend des humeurs de la rplayeuse.
En couple ou célib ? : 'Compliqué. *sent le regard brûlant de Rita sur sa nuque* Au s'cours.
Sorcier & Fugitif
MessageSujet: Re: Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...   Mer 3 Sep - 19:46

Bienvenue ♫
Hâte de voir ton histoire ~ o3o



FRANKLY MY DEAR, WHAT A TIME TO BE ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 01/09/2014
Localisation : Dans l'ombre, derrière toi ♥

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Galaco • Vocaloid
En couple ou célib ? : *soupire, coulant un regard amoureux/triste vers Ad'*
Voleuse & fille de feu
MessageSujet: Re: Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...   Mer 3 Sep - 21:34

Merci bien ♥
Et donc, mental, physique ET TOUTES LES IMAGES postés !! xWx l'histoire devrait arriver d'ici ce week-end, normalement o3o ~ *et sans blagues que t'as hâte x)*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 212
Date d'inscription : 28/08/2014
Localisation : Avec un livre <3

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Lion Ushiromiya • Beatrice ↔ When They Cry
En couple ou célib ? : En cours de mise en couple, n'est-ce pas Caro :'D
Mage de feu
MessageSujet: Re: Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...   Jeu 4 Sep - 7:39

... Je lirais tout quand les gens seront validés oAo;;

Sinon, j'adore ton ava **


#f0c800 for the win

UNE ROSE DE RITA, UNE DE JINT ET DEUX D'ENO MOTHERFUCKER I'M AWESOME *mais moins qu'Akashi quand même uvu*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 01/09/2014
Localisation : Dans l'ombre, derrière toi ♥

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Galaco • Vocaloid
En couple ou célib ? : *soupire, coulant un regard amoureux/triste vers Ad'*
Voleuse & fille de feu
MessageSujet: Re: Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...   Lun 8 Sep - 23:09

Merci Joshubouille ♥ *le surnom qui tue*
Et euh. Je. Voilà ? :') *se relira plus tard. Sait pas encore si va modifier son histoire. :')*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 05/04/2014
Age : 17
Localisation : Quelque part. Des questions ?

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Ça dépend des humeurs de la rplayeuse.
En couple ou célib ? : 'Compliqué. *sent le regard brûlant de Rita sur sa nuque* Au s'cours.
Sorcier & Fugitif
MessageSujet: Re: Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...   Mar 9 Sep - 8:03

(moui c'est moi qui te valide) (je) (euh) (je.)


Donc donc donc ♫ J'aime toujours autant ton style d'écriture, c'est joli et facile à lire. Rita est toute meugnonne enfin un peu vampirique mais toute meugnonne quand même. Être vampire, ça n'empêche pas d'être mignon. *pointe son perso avant de fuir*
Heum. L'histoire est triste ;; Mais bien écrite. Bon le début avec les lettres j'ai eu un peu de mal à comprendre (pardonne mon esprit fatigué) mais au bout d'une deuxième relecture, ça allait mieux.
Pas de fautes d'orthographe à l'horizon, j'ai l'impression..

Donc c'est avec plaisir que je te valide ! Je m'occuperais de recenser ton avatar, comme tu peux le voir le forum est encore en construction donc tu ne peux pas rplayer directement (désolée), le floodage je sais que c'est ta passion donc floode jusqu'à ce que tes doigts ne peuvent plus taper, amuse toi bien et comme on dit, à bas l'unawesome sorcière-javel ! -je vais me faire tuer-



FRANKLY MY DEAR, WHAT A TIME TO BE ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 01/09/2014

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Kitsune-girl, H2SO4 | Chloe Moretz
En couple ou célib ? : Pour le moment, libre comme l'air !
Fondatrice incontestée aux n'oreilles de kitsune
MessageSujet: Re: Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...   Mar 9 Sep - 18:48

Superbe présentation au passage. Tu t'en ais bien sorti, au final ! * va d'ailleurs vite corriger sa vilaine faute dans sa présentation de Pandora *


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rita Mainerson •• A shadow in the darkness ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow
» Sen'tsura, magnifique spectacle. [PV: Shadow][en pause]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Pandora :: Administration :: Qui êtes-vous ? :: Terminées-
Sauter vers: