Partagez | 
 

 Ennui mortel [pv Adam B.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2014
Mage de terre & Marchande
MessageSujet: Ennui mortel [pv Adam B.]   Sam 25 Oct - 17:48

ENNUI MORTEL


Un mois que j'attendais. C'est long. C'est ennuyeux. Qu'est-ce que je me fais chi... Oui, voilà à quoi se résume ma vie pour le moment !

J'étais coincée là, dans les catacombes de Pandora. Ca pue, c'est bruyant, c'est crasseux : rien de très agréable, comme d'habitude.

Et j'attendais toujours. Là, j'étais assise sur les restes de ce qui devait être auparavant un mur de pierre, peut-être celui d'une belle maison. Je dirais qu'il faisait un peu plus de deux mètres. Oui, on va dire ça.

Alors que le temps s'écoulait petit à petit, je m'imaginais des choses. A quoi pouvait donc ressembler cette ville souterraine avant de dépérir ainsi ? Quelles histoires curieuses cachent les passants sur lesquels je daigne poser mon regard ? Comment faisaient-ils pour survivre dans un endroit aussi immonde ?

...

Vous l'aurez compris, j'occupais mes journées comme je le pouvais. Principalement, j'observais, je chassais (ah bah, quand on a plus de sous pour se payer le dîner et qu'on doit garder précieusement un peu de marchandise avant que MONSIEUR Aiden ne réapparaisse...) et j’embêtais certaines personnes. Cela pouvait aller de l'amical à la vraie casse-pieds. Oui, je pouvais être une vraie peste par moment et j'assume parfaitement.

Mais revenons-en à maintenant : moi, perchée sur mon mur. Je regardais un peu les environs. Mes oreilles se tordaient en tous sens et ma queue balayait les briques d'un mouvement régulier... Puis tout se figea.

Ma tête se baissa légèrement vers le bas. Un homme vêtu de noir longeait le mur de pierre. Il avançait d'un pas discret, presque inaudible. Mes yeux suintèrent son parcours durant un court instant.

Je souris, laissant paraître une canine. Je me levai, ramenant un pan de ma cape sur mes oreilles de louve. En un bond gracieux et maîtrisé, mes pieds touchèrent le sol sans douleur. Je couru vers l'inconnu lui barrant soudainement la route. Mon visage s'illumina et mes pupilles brillèrent.

- Oh mais attendez monsieur l'inconnu ! Vous me semblez bien fébrile et bien frileux ! Que diriez-vous d'un peu de fourrure ! J'en ai de très bonne qualité dans ma charrette ! Vous devriez vous arrêter un peu. Les choses pressantes peuvent bien attendre !

Aller ! C'est partie pour un petit jeu du marchand... Insupportable.

DDS, NE PAS PLAGIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 05/04/2014
Age : 17
Localisation : Quelque part. Des questions ?

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Ça dépend des humeurs de la rplayeuse.
En couple ou célib ? : 'Compliqué. *sent le regard brûlant de Rita sur sa nuque* Au s'cours.
Sorcier & Fugitif
MessageSujet: Re: Ennui mortel [pv Adam B.]   Dim 26 Oct - 12:08






Il n'avait pas envie d'y aller. C'était bien la seule chose dont il était sûr. Pourtant, il avait toutes les raisons de retourner "en bas". Déjà, il fallait se cacher. Il était mort aux yeux de tous. Exécuté en secret, c'est ce que les gens disent. En fait personne n'en était vraiment sûr, et ils disaient ça pour se rassurer, pour ne pas paniquer à la pensée qu'un vampire aussi calme que meurtrier viendrait les égorger dans la nuit. Ce serait bête, hum. Et Adam, personnellement, préférait laisser le doute planer, c'est donc pour ceci qu'il décida de ne pas se faire remarquer.
Il savait aussi -grâce à Rita, ne l'oublions pas- que certains "hauts placés" savaient pertinemment qu'il était toujours bel et bien vivant. Disparu dans la nature, certes, mais vivant. Et donc qu'on voulait toujours sa tête. Bien, très bien.
Il ne devait donc pas se faire remarquer. Parce qu'il se faisait remarquer par les gardes d'Akashi, il se faisait emprisonner et tuer, et si il se faisait remarquer par les autres vampires, il se faisait emprisonner et tuer. ... Attendez une seconde.

Et c'était la raison de sa venue dans la ville souterraine. Certes, c'était tout aussi risqué, mais au moins ici on avait oublié son visage. De plus, vu qu'il connaissait Loitaceila et sa face cachée comme sa poche, il pouvait aller d'une entrée à l'autre pour se déplacer à travers la ville... Mais c'était beaucoup plus long. Et un peu ennuyeux, aussi. Surtout que pour l'instant ses sorts de téléportation étaient hautement bancals et foireux. Donc il préférait éviter de se mettre en danger, n'ayant pas plus envie que ça de voir sa tête séparée de son corps.

Nullement dérangé par l'odeur affreuse qui remontait des égouts (il avait passé son enfance à la respirer, après tout), il longeait les murs de la ville, se confondant dans les ombres. Très peu de personnes ne le remarquaient, pour son plus grand bonheur, personne ne le dévisageait et personne ne lui avait adressé la parole.
Il
avait
encore
parlé
trop
vite.
Lui qui ne voulait absolument pas se faire remarquer, il allait être servi. Une jeune fille bondit soudain devant lui, lui barrant complètement la route avant de déclarer, sourire aux lèvres :

« Oh mais attendez monsieur l'inconnu ! Vous me semblez bien fébrile et bien frileux ! Que diriez-vous d'un peu de fourrure ! J'en ai de très bonne qualité dans ma charrette ! Vous devriez vous arrêter un peu. Les choses pressantes peuvent bien attendre ! »

Il s'arrêta, regardant la jeune fille encapuchonnée. Elle n'avait pas l'air particulièrement louche, juste... Enjouée ? Oui, ce devait être de la joie qu'il lisait dans ses pupilles rouges. Adam retint un soupir en analysant calmement la phrase qu'elle venait de lui adresser. Fébrile, hein. C'est sûr que quand on risque de se faire décapiter à tout moment, on est pas tranquille. Ensuite, frileux. Il était vrai qu'il n'était couvert que d'une veste en cuir et une chemise légèrement tachée de sang (bien heureusement les-dites tâches de sang étaient minutieusement cachées), et l'hiver venait petit à petit. Donc il avait toutes ses raisons d'être légèrement frileux. Heureusement il ne grelottait pas encore. ... Bref, il devait répondre quelque chose sinon elle allait le prendre pour un muet. Il fit quelques pas pour chercher à la dépasser, lâchant un :

« Mes excuses mais je n'ai pas d'argent. »

Bonjour l'excuse. C'est vrai que ses poches étaient vides, mais il aurait quand même pu trouver meilleure excuse.
Il soupira doucement, avant de se stopper et de se crisper en sentant qu'on lui saisissait le bras.



FRANKLY MY DEAR, WHAT A TIME TO BE ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2014
Mage de terre & Marchande
MessageSujet: Re: Ennui mortel [pv Adam B.]   Mar 28 Oct - 23:43

ENNUI MORTEL


L'étrange inconnu semblait surpris par ma soudaine apparition. Je ressentais une certaine fierté. Fière d'avoir réussi mon coup.

Je le fixais inlassablement de mes pupilles rubis. Il réfléchissait avec nervosité. C'était à peine visible, mais je le lisais clairement sur son visage. Aller coco, que vas-tu me pondre comme réponse ?

- Mes excuses mais je n'ai pas d'argent.

Quoi ? C'est tout ? Non, mais laissez-moi rire ! Même un plouc a un peu d'argent sur lui dans cette ville, surtout fringué de la sorte ! Scandaleux !

...

Oh pardon... Il est vrai que je ne m'attendais pas à une excuse aussi... Peu crédible.

Je fus un instant ébahie, avant de finalement reprendre mon habituel sourire mesquin. Lui qui avait visiblement repris son petit bonhomme de chemin, d'une poignée de main, je le freinais à nouveau.

Ne part pas petit vaurien, je n'ai pas encore fini de t'embêter~

- Voyons Messire ! Ah non milles excuses, simple monsieur. Vêtu comme vous le semblez être, vous possédez forcément quelques pièces. Rien ne sert d'être avare, vous n'y gagnerez que la maladie. Et la maladie c'est plus chère à soigner que d'acheter des fourrures de qualités.

Ma main commença à tâtonner son manteau de cuire. C'était très léger. Le pauvre devait avoir bien froid là dessous, hihi. Je jouais les spécialistes, laissant échapper quelques "holala !", "mais regardez moi ça...", "pff, lamentable.". Je sentais que ce genre de geste ne lui plaisait guère. La claque n'était pas loin, fufu.

Je lâchais soigneusement le bras de l'inconnu, tapotant un peu sur sa manche. Un pas en arrière et je repris mon monologue.

- M'enfin quelque part... Tombez bien malade et vous serez bien obligés de m'acheter quelques plantes médicinales.

Un clin d'oeil m'échappa avant que mon visage ne se transforma un peu. J'ouvrai légèrement la bouche. Mon doigt se porta en dessous de mes narines. Ah ah...

ATCHOOM !!

Oh oui, un joli éternuement. Mes yeux se rouvrirent d'une lueur innocente.

- Oh pardonnez-moi, je vous ai éternué dessus. Je pense avoir un bon début de rhume, voire de crève, voire de bien pire... Une angine, une laryngite... Qui sait ! D'ailleurs, vous êtes docteur ? Oh oui vous avez une bonne tête de docteur, vous ! Je dois prendre quoi ?

Je joignais mes mains sous une de mes joues, l'implorant du regard.

DDS, NE PAS PLAGIER


[HRP : Bon courage xDDD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 05/04/2014
Age : 17
Localisation : Quelque part. Des questions ?

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Ça dépend des humeurs de la rplayeuse.
En couple ou célib ? : 'Compliqué. *sent le regard brûlant de Rita sur sa nuque* Au s'cours.
Sorcier & Fugitif
MessageSujet: Re: Ennui mortel [pv Adam B.]   Sam 1 Nov - 20:34






Mais c'est qu'elle était collante celle ci. Il avait déjà eu affaire à des marchands qui insistaient beaucoup, mais cette jeune fille battait des records, surtout en... Argumentation. Une vraie pipelette. Alors qu'Adam cherchait à se dégager (il n'était pas fan de contact 'humain', à vrai dire), la rouquine reprenait la parole avec entrain :

« Voyons Messire ! Ah non milles excuses, simple monsieur. Vêtu comme vous le semblez être, vous possédez forcément quelques pièces. Rien ne sert d'être avare, vous n'y gagnerez que la maladie. Et la maladie c'est plus chère à soigner que d'acheter des fourrures de qualités. »

Certes. Il aurait été un simple humain, cet argument aurait été un argument de choix. La maladie était le pire ennemi de l'être humain, c'était bien connu. Néanmoins, lui, il était un vampire, un vampire de sang pur qui plus est, et un vampire de sang pur n'attrape pas de rhume. Cela aussi, ça se sait.
Mais la jeune fille n'avait toujours pas tilté qu'il n'était pas qu'un simple humain et commençait à... Le peloter sans vergogne ? Eh bien, à quelques détails près, c'était exactement ça. Et Adam était de moins en moins à l'aise, et une vague de soulagement l'envahit lorsque la jeune fille recula et lâcha enfin son bras. Adam fit mine de s'ébrouer légèrement pour discrètement vérifier qu'elle ne lui avait rien chapardé : apparemment non. Et oui, il avait vérifié. On était jamais trop prudent, surtout ici. Et, tout compte fait, elle était louche.
Le soulagement qui l'avait habité quand elle s'était éloignée se transforma bientôt en agacement, car l'adolescente décida de reprendre une nouvelle fois la parole, malicieuse :

« M'enfin quelque part... Tombez bien malade et vous serez bien obligés de m'acheter quelques plantes médicinales. »

Il failli rétorquer qu'il n'allait pas tomber malade aussi facilement, mais finalement il n'avait pas envie qu'elle soit au courant pour sa nature vampirique, et choisit donc de se taire.
Il y eut donc un petit silence.
Elle lui adressa un petit clin d'oeil enjoué.
Et elle lui... Éternua dessus ? ... Mais oui. Elle lui avait complètement éternué dessus ! Ew ! Il recula, une expression dégoûtée au visage. C'était. Dégoûtant. Réellement.
Elle le regarda, enjouée comme à son habitude. Et reprit la parole, une troisième fois. Adam crut qu'elle n'allait jamais se taire. Lui qui ne voulait pas se faire remarquer, il avait tout gagné, tiens.

« Oh pardonnez-moi, je vous ai éternué dessus. Je pense avoir un bon début de rhume, voire de crève, voire de bien pire... Une angine, une laryngite... Qui sait ! D'ailleurs, vous êtes docteur ? Oh oui vous avez une bonne tête de docteur, vous ! Je dois prendre quoi ? »

Il manqua de pouffer, hilare. Lui, docteur ? N'importe quoi. Certes, il savait bander une plaie et au pire la recoudre, mais soigner une personne ? Ce ne serait pas un euphémisme de dire qu'il avait plus tué que soigné, en fait. Il répondit, quelques instants plus tard, avec un air vaguement moqueur :

« Malheureusement pour vous je ne suis pas un docteur, à vrai dire je ne suis presque jamais tombé malade de ma vie. Je n'ai donc aucune idée de ce que vous devriez prendre. Sachez aussi que j'ai dis la vérité, je n'ai réellement aucune pièce sur moi. »

Il lui offrit un sourire orné d'une paire de canines pointues. Un sourire qui se voulait accueillant, mais il ne serait sûrement pas interprété de cette manière par la jeune fille rousse, en fait.



FRANKLY MY DEAR, WHAT A TIME TO BE ALIVE.


Dernière édition par Adam Bloodrush le Dim 16 Nov - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2014
Mage de terre & Marchande
MessageSujet: Re: Ennui mortel [pv Adam B.]   Sam 1 Nov - 23:04

ENNUI MORTEL


- Malheureusement pour vous je ne suis pas un docteur, à vrai dire...

Et blablabla et blablabla...

Oui, ses explications ne m'intéressaient guère. Il cherchait juste des excuses pour me filer entre les pattes, le méchant. Que faire... A ce train là, s'il n'entre pas plus que cela dans mon jeu, je vais finir à cours d'idée. Il ne m'aura occupé que quelques minutes... C'est bien trop peu pour une journée à se tourner les pouces. Comment le retenir... hm...

Je croisais les bras tout en continuant de sourire ou même de ricaner. Je finirais bien par trouver quelque chose, ne baissons pas les bras si vite. Tu n'as pas fini de m'entendre, coco.

-...réellement aucune pièce sur moi.

Bon, le monsieur était bien décidé à ne rien acheter. Pas de bonne bière pour ce soir. Dommage.

Alors que je continuais de le fixer, l'inconnu se mit à sourire de toutes ses dents. De belles dents. De belles canines. Elles sont longues. Elles ont l'air bien pointue et tranchantes...

Attendez !

Il n'était pas un banal humain. C'est vrai que sa peau était clair comme neige, plus blanche que la mienne, même. Même enfermés sous terre, les humains n'ont pas un teint pareil. Peut-être venait-il d'un pays où le soleil se fait rare et les température frileuse ? Comme moi ?

Muni d'une pareille dentition, cela ne pouvait être que... Oulala, c'était la première fois que j'en voyais un. Je sentais une certaine excitation monter en moi.

Mes yeux brillaient, tandis que mes mains venaient tâter mes petites joues rebondies. C'en est un ! De vrai, de vrai ! me répétais-je en boucle dans mon esprit.

- V-Vous êtes un...

Je fermais mes yeux, prête à exploser.

- Vous êtes un MORSE ! Oui c'est ça ! C'est ça ! C'est la première fois que j'en vois un !

Je m'approchais de lui, pointant ses dents du doigts.

- C'est des vraies ? Dites, dites ! C'est des défenses ? J'imaginais ça un poil plus long, mais ça se remarque quand même du premier coup d'oeil ! Pardonnez-moi monsieur le Morse de vous avoir opportunés ainsi, j'ignorais que vous faisiez partie de ces honorables bestioles paresseuses.

Je fis une légère révérence avant de me redresser. J'étais un peu ailleurs, un air d'idiote joyeuse collé au visage.

- Oh, et puis j'en ai jamais mangé du morse, ça doit être bon ! Ah, miam~

Voilà que mon ventre se mettait à chanter d'un son mélodieux. Quel magnifique cadre, vraiment...

DDS, NE PAS PLAGIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 05/04/2014
Age : 17
Localisation : Quelque part. Des questions ?

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Ça dépend des humeurs de la rplayeuse.
En couple ou célib ? : 'Compliqué. *sent le regard brûlant de Rita sur sa nuque* Au s'cours.
Sorcier & Fugitif
MessageSujet: Re: Ennui mortel [pv Adam B.]   Dim 16 Nov - 19:18






Il va falloir que l'on mette au clair deux trois choses. Vous vous en doutez, quand on passe la bonne moitié de notre vie dans une ville souterraine coupée du monde extérieur, puis dans la maison d'un mage qui nous coupe du monde un peu de la même façon, notre culture générale est aussi basse que terre. Donc Ad n'a presque aucune connaissance en terme d'animaux, il faut qu'on se le dise. Surtout les morses, à vrai dire. Oui. Les morses oui. Le langage morse, ça passe. C'est une assez bonne technique quand on veut se dire quelque chose discrètement. Ça, Ad connait. Mais un morse... ? Qu'est ce que c'était que cette chose.
Alors que la jeune fille s'extasiait sur ses canines aiguisées, le jeune vampire pencha la tête sur le côté, signe qu'il était complètement perdu. En même temps, vu la tournure de la discussion... Bref.
Elle lui faisait un peu peur, cette fille hystérique. Est-ce que c'est l'air de la ville souterraine qui l'a rendu comme ça, ou elle était aussi folle que cela à sa naissance ? Franchement, le jeune homme n'avait pas envie de le savoir. Le visage impassible, Adam regarda l'inconnue improviser une petite révérence, un sourire passablement agaçant sur les lèvres. Bon, tout allait bien. Elle ne lui voulait aucun mal, au moins.
C'est ce qu'il pensait.
Jusqu'à ce qu'il l'entende dire ça :

« Oh, et puis j'en ai jamais mangé du morse, ça doit être bon ! Ah, miam~ »

Hein que de quoi. Alors, euh, je sais pas si elle est courant, mais ça, c'est du cannibalisme, très chère madame. Ah mais peut-être que c'était courant de manger les morses ? Il n'en savait rien, il ne savait pas ce que c'est. N'empêche qu'il n'était pas un morse, lui. Il était un vampire. Un vampire de sang pur, en plus. ... Oh attendez. Peut-être que ça se mange ? Non. Nooon. Ça se mange pas, les vampires. Si ? Le gargouillement que produit le ventre de la rouquine le fit grimacer.

« Je crois qu'il y a eu un malentendu. Je suis un vampire, très chère. ("très chère". Il n'était pas sûr qu'elle méritait cette appellation) De plus, je ne sais pas si vous êtes au courant mais si vous me mangez ça peut être légèrement handicapant pour moi, parce que je peux mourir. Et je sais pas si vous avez déjà testé ce contexte obscur qu'est la mort, mais il y a plus amusant dans la vie. »

Les grondements du ventre de la jeune femme ne cessaient pas, et c'est en écoutant son instinct d'être vampirique digne et noble... Que le jeune homme s'enfuit à toutes jambes.
Une course poursuite, c'était assez... Sympa comme manière de se faire remarquer.
Dans la catégorie discrétion, il avait battu des records.



FRANKLY MY DEAR, WHAT A TIME TO BE ALIVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ennui mortel [pv Adam B.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennui mortel [pv Adam B.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ennui mortel - TERMINÉ
» Ennui mortel [libre]
» Guillem ▬ J'ai vu toute ma vie défiler devant moi.. C'était d'un ennui mortel.
» Insomnie et ennui ... [Priv. Seamus] [TERMINE]
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Pandora :: Ecriture :: Pandora :: Ville souterraine :: Ruines-
Sauter vers: