Partagez | 
 

 "A pirate's life for me ~ ♪" ... Ou pas. Oh sh*t

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 01/09/2014
Localisation : Dans l'ombre, derrière toi ♥

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Galaco • Vocaloid
En couple ou célib ? : *soupire, coulant un regard amoureux/triste vers Ad'*
Voleuse & fille de feu
MessageSujet: "A pirate's life for me ~ ♪" ... Ou pas. Oh sh*t   Dim 25 Jan - 12:09

Assise à même le sol, laissant le léger roulis de l'eau la bercer et la pousser vers un état semi-somnolant, Rita refit le point sur les évènements des derniers jours dans sa tête ...

Squeeeaaak. Le couinement de Teto avait résonné dans le tympan de Rita, la faisant grimacer et sourire en même temps, ses doigts s'étant glissés dans la fourrure pelucheuse du familier. Familier qui lui faisait savoir sa curiosité et son appréhension mentalement. La vampire avait soupiré.

Oui, elle était aussi curieuse de savoir si les rumeurs entendues ça et là étaient vraies, si Draven était vraiment le lieu recelant les armes d'Akashi. Auquel cas, la discrétion de ce ... commerce pouvait en effet susciter des murmures inquiets dans le chuchotis de la capitale. Et la mission de reconnaissance de la vampire serait alors parfaitement justifiée. Oh, il n'était pas question de sabotage, pas encore, elle ne partirait pas seule si ç'avait été le cas. Elle devait juste laisser traîner ses oreilles aux bons endroits pour glaner davantage d'informations, éventuellement rallier des habitants à la rébellion pour être tenue au courant plus facilement. Moyennant finances si nécessaire, oui.

Et l'appréhension ? Eh bien, l'écureuil-renard était une créature du désert, et sa maîtresse n'avait pas exactement pensé à vraiment l'habituer au contact de l'eau, qu'il appréciait globalement autant qu'un chat. De toute façon, on pourrait croire que Rita elle-même était indifférente, ayant grandi entre glace et neige ... Mais elle n'était pas non plus une fan incontesté de l'élément aqueux. Peut-être un instinct subconscient de mage de feu ... Enfin.

Il n'avait jamais été question de rejoindre l'île à la nage ou en ramant. Faut pas rêver. Rita avait commencé par faire du repérage dans les bars, le long des quais, chez les marchands susceptibles de fournir un équipage en vivres. Pendant plusieurs jours, sa patience avait été rongée petit bout par petit bout, jusqu'au point où l'impétueuse demoiselle aurait été capable d'envoyer voler une table de rage -et l'alcool aidant. Dans un bar il fallait bien consommer pour rester discret, et apparemment les vampires n'étaient pas à l'abris d'une cuite ...

Et puis, ENFIN une info. Un nom. Quelque chose à se mettre sous la dent (oui la rplayeuse aime les bdm. et les licornes). Rita avait pris soin de tresser ses cheveux et les dissimuler ainsi que sa frange sous un bandeau, les pointes arrangées savamment - au bout de plusieurs heures de galère, certes - pour que mèches blondes et brunes se mélangent et ne dépassent de sous le tissu chocolat que pour caresser son front, ses pomettes, sa mâchoire et sa nuque. Elle aurait pu les teinter magiquement le temps du voyage pour dissimuler les ... fantaisies de la jeune femme, mais de toute façon. Pas. Question. De les couper. Donc bon ... Ses traits restaient féminins, lui donnant un air androgyne, mais elle avait fait un effort sur la manucure - plus de vernis, et ongles coupés courts -, et sa tenue était légèrement bouffante, de fait suffisamment ample pour ne pas accentuer ses courbes. Le haut gris et le pantacourt brun étaient confortables, ne faisant ni vraiment masculin ni féminin, lui permettaient de se déplacer avec aisance et même de dissimuler quelques armes - deux poignards et des lames de jet, à vrai dire-, un short et un débardeur tous deux noirs enserrant tout de même son corps sous le déguisement. L'habitude des tenues de voleurs ... Mais au moins, au premier abord elle était moins reconnaissable. Idéalement, elle ne serait pas démasquée.

Finalement, elle avait aperçu le bateau dont elle avait entendu dire qu'il allait se diriger vers Draven, alors que le soleil commençait tout juste à se lever au-dessus de l'horizon. Sans vraiment s'y connaître dans le domaine, elle lui se souvenait lui avoir trouvé un aspect ... comment dire ... Délabré par rapports aux autres navires à quai. À la limite, tant mieux, elle aurait plus de chances de s'y infiltrer si il n'était pas jalousement entretenu, pas vrai ? Son familier caché sous son haut dans son dos, la vampire avait piqué un sprint, ayant songé un instant à se tenir à la corde d'amarrage pour monter à bord avant d'opter pour un plus spectaculaire saut, prenant appui sur l'un des bollards et visant le bord du bateau ... Qu'elle avait faillit manquer. Heureusement pour elle, personne ne fut témoin de son mini loupé - hormis Teto, qui avait planté ses petites griffes dans son dos et couinait actuellement son indignation extrême- ni d'ailleurs de son effraction, aussi avait-elle pu se hisser à bout de bras à bord, avant de filer se réfugier à fond de cale.

Elle s'était glissée entre plusieurs tonneaux au contenu ... très odorants, se roulant en boule dans un coin en fermant les yeux, un sourire satisfait sur les lèvres. Elle venait de monter avec succès à bord du Black Pearl en toute clandestinité, et n'avait plus qu'à attendre que le bateau prenne la mer jusqu'à Draven, espérant ne pas être repérée de tout le voyage, et prête à mentir si elle devait être découverte.

"Voilà le topo", se dit-elle en inspectant distraitement ce qu'elle apercevait de la cale. Si seulement elle avait la moindre idée de la galère dans laquelle elle venait de s'embarquer ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 13/11/2014

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Captain Jack Sparrow, the only one.
En couple ou célib ? : *long regard lourd de sens vers Richard* ♥
Mage de vent & Pirate
MessageSujet: Re: "A pirate's life for me ~ ♪" ... Ou pas. Oh sh*t   Mar 3 Fév - 18:59

"A pirate's life for me ~ ♪" ... Ou pas. Oh sh*t.
Aryan & Rita

C'est le matin. Le soleil vient à peine de se lever au dessus de la mer, faisant briller les vagues de ses doux rayons. Il ne fait ni trop froid, ni trop chaud, la mer est calme, et le Black Pearl vogue tranquillement sur les flots, alors que l'équipage du navire travaille de façon... Peu assidue. Ce qui a le don d'énerver leur capitaine, qui sitôt qu'il se sort de sa cabine, s'exclama :

« BOUGEZ VOUS BANDE DE FAINÉANTS ! ACTIVEZ VOUS OU JE VOUS ENVOIE NOURRIR LES POISSONS AU FOND DES ABYSSES ! »

Comme vous pouvez le voir, Aryan s'est levé du mauvais pied ce matin. Certains matelots ont tenté de faire une blague concernant le cycle menstruel inexistant du jeune hybride, et ils ont failli se faire trancher la gorge. Donc aujourd'hui n'était pas un jour où il fallait agacer le capitaine du Pearl. Il soupira longuement en avisant un nœud mal fait, puis en se rendant compte qu'un trou (minuscule certes mais quand même) s'était formé dans l'une des voiles sombres du navire. Il recoudrait ça plus tard, lorsqu'ils arriveraient à Draven. Car oui, ils se dirigeaient actuellement vers l'île de Draven, l'une des îles de l'Archipel qui était plus ou moins secrètement alliée à Akashi. Ils venaient réclamer des armes, en fait. Aryan ne voyait pas trop l'utilité de la manœuvre (Pandora n'était pas en guerre, de ce qu'il savait, mais.), mais comme d'habitude lui et son équipage étaient récompensés par des tas de cristaux donc... Ça valait le coup. Les voilà donc en route pour Draven.

Autrement, Aryan s'ennuyait. Oui, il avait tout un équipage à gérer et il devait aussi, un peu, aller à Draven mais pour l'instant il n'avait pas grand chose à faire. Il soupira longuement, triturant l'une de ses tresses pensivement. Il s'adossa contre le grand mât, observant l'horizon silencieusement. Autour de lui ça criait et ça s'activait, et lui bah... Il restait inactif. Il réalisa qu'en fait, il avait soif. Mais genre, vraiment soif. Mais pas soif d'eau, plutôt soif de rhum, si vous voyez ce que je veux dire.

C'est ainsi que quelques instants plus tard, il avait descendu les escaliers pour se retrouver au fin fond de la cale, car bien évidemment dans sa cabine y avait plus de rhum. C'est ce qu'on appelle le fatalisme. Bref. Le voilà descendu donc dans la cale, une lanterne à la main. C'est qu'on y voyait rien, là dedans... Il accrocha la-dite lanterne à un pilier pour pouvoir progresser plus librement, le pas hésitant.


« Pourquoi y a jamais d'rhum sur c'rafiot... » marmonna-t-il.

Effectivement, il n'aimait pas vraiment aller dans la cale, qu'il trouvait beaucoup trop sombre. M'enfin, quand faut y aller, faut y aller hein ? Et ses efforts payèrent, car il trouva quelques instants plus tard une bouteille, remplie à trois quarts. Il s'apprêtait à repartir quand un mouvement capta son attention. Y avait quelqu'un.


« Qu'est c'que tu fais là, toi ? »

Sa question aurait pu être judicieuse. Parce que trouver quelqu'un terré dans la cale, c'était... Étrange. Après réflexion, Aryan se rendit compte qu'il y avait un passager clandestin sur son navire. Sortant illico son sabre pour le pointer sur l'inconnu, Aryan reprit la parole :

« Finalement j'ai de meilleures questions : tu es qui et tu fais quoi ici ? Et pas la peine de me mentir. »

Emi Burton




« yo, ho, haul together,
hoist the colors high.
heave ho, thieves and beggars,
never shall we die. »
HE IS BEAUTY, HE IS GRACE, HE WILL PUNCH YOU IN THE FACE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 01/09/2014
Localisation : Dans l'ombre, derrière toi ♥

Fiche d'identité
Informations ::
Avatar : Galaco • Vocaloid
En couple ou célib ? : *soupire, coulant un regard amoureux/triste vers Ad'*
Voleuse & fille de feu
MessageSujet: Re: "A pirate's life for me ~ ♪" ... Ou pas. Oh sh*t   Mar 3 Fév - 21:08

Le sommeil, Rita avait appris à le contrôler. Assez léger pour ne pas pouvoir être surprise en train de dormir, mais assez profond pour être reposant. Donc, de ce côté là, elle ne s'inquiétait jamais. Par contre, un facteur qu'elle avait apparemment mal évalué, c'était la faim. Parce qu'elle avait du mal à rester complètement à jeûn, la seule bouteille de sang qu'elle avait pensé à emmener avec elle à bord avait été vidée deux jours auparavant ... et soit au-dessus ça se castagnait souvent sur le pont, soit l'équipage était constitué de bras cassés qui accumulaient les coupures et égratignures superficielles. Du genre, qui saignent à peine, mais l'odeur était là quand même. Le truc juste pour la faire ch*er quoi. Donc Rita était à cran. À peeiine.

Elle guettait nerveusement les voix au-dessus d'elle, essayant de comprendre les propos étouffés qui parvenaient jusqu'à la cale pour peut-être savoir combien de temps elle allait devoir encore attendre avant de voir la lumière du jour - franchement, elle allait finir claustrophobe si ça continuait. Et, soudainement, le bois des escaliers menant à sa cachette grincèrent à un rythme régulier, et une lueur se mit à danser à l'autre bout de la cale.

Et m*rde. Bon, le gus se bougeait pas bien vite, alors soit il avait eu la grande idée de venir se dégourdir les pattes dans la cale - sentez le sarcasme - soit il aimait pas spécialement l'endroit. Puis, l'inconnu gromela un "Pourquoi y a jamais d'rhum sur c'rafiot..." qui manqua de pousser l'intruse à se frapper le front du plat de la main. Sérieusement ? Elle allait risquer de se faire débusquer par ... par une espèce d'ivrogne ?!? C'était la meilleure, tiens. Enfin, le point positif, c'est qu'une fois qu'il aurait trouvé son foutu alcool, si il le trouvait, logiquement, il allait remonter sans faire d'histoires. Elle avait juste à s'écraser et espérer ne pas --

- Qu'est c'que tu fais là, toi ?

Être vue. Le juron lui brûla la langue, mais elle se retint. Faire profil bas, elle devait faire profil bas et avec un peu de chances les choses ne se passerait pas trop mal ...

- Finalement j'ai de meilleures questions, entama le marin en dégainant son sabre, ayant apparemment réalisé qu'il faisait face à un ... élément indésirable sur le bateau : tu es qui et tu fais quoi ici ? Et pas la peine de me mentir.

Bon, elle pouvait oublier sa dernière pensée. Elle fit la moue, dégoûtée de n'avoir même pas eu la chance d'inventer le début d'un bobard. Non mais, c'était tout sauf amusant là. Enfin, moue dégoûtée, certes, mais elle avait quand même pris soin de lever ses mimines en l'air, hein, montrant qu'elle ne tenait rien entre ses doigts, dont le bout dépassait à peine des trous dans ses mitaines. Pas le droit de mentir, c'était bien ça ?

- J'compte pas vous causer d'problèmes, m'sieur ... commença-t-elle en déguisant au mieux sa voix, se relevant doucement sur un genou, avec l'intention de se mettre complètement debout.

Non pas qu'elle visait à avoir l'avantage de la taille, même si visiblement ça serait le cas, vu que ... Que l'énergumène était pas bien grand. Elle ne savait pas exactement comment décrire le bonhomme. Ce qui sautait aux yeux ? Les nombreuses breloques. Partout. À la ceinture, les diverses bagues, dans ses dreadlocks partant un peu dans tous les sens, au bout de sa double barbichette. Parce qu'ils arrêtaient pas de cliqueter au moindre geste de son interlocuteur ou par réflexe subconscient de voleuse, allez savoir, mais ce fut la première chose qu'elle nota - en plus de l'arme dirigée vers elle - cela va de soi. Puis, le bandana rouge vif qui enserrait son crâne. Et finalement, les deux yeux sombres, largement maquillés de noir, qui semblaient vouloir la fusiller sur place. Mais bref. Elle voulait juste se lever, bon sang ! Grillée pour grillée, si elle pouvait s'éviter d'avoir des fourmis dans les jambes ...

M'enfin. Elle avait esquivé ses questions. Peut-être qu'un bout de réponse le rendrait moins hostile ?

- Et en fait, j'veux juste aller à Draven, et j'ai ouï dire que c'navire-ci s'y rendait, v'voyez ... Et comme j'ai pas vraiment de quoi m'payer le voyage, j'suis comme qui dirait plus ou moins montée en douce ... Mais j'ai touché à rien !

Elle dévisageait son potentiel adversaire, guettant sa réaction à sa quasi-vérité. Y avait guère que la partie sur ses moyens financiers où elle avait du mitonner, parce que filer les sous censés permettre de négocier des informations, si elle pouvait éviter ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "A pirate's life for me ~ ♪" ... Ou pas. Oh sh*t   

Revenir en haut Aller en bas
 
"A pirate's life for me ~ ♪" ... Ou pas. Oh sh*t
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Les chansons de pirate !
» Life in UCLA
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Pandora :: Ecriture :: Archipel :: Draven-
Sauter vers: